Accueil » Science » Mars : les rayons cosmiques sont dommageables pour les cosmonautes
Mars Attacks de rayons cosmiques pour les cosmonautes

Mars : les rayons cosmiques sont dommageables pour les cosmonautes

Loin de la protection du champ magnétique terrestre, les rayons cosmiques s’avèrent dommageables pour les cosmonautes.

L’espace est continuellement bombardé de radiations cosmiques. Ils sont inoffensifs pour nous vu que champ magnétique terrestre nous protège comme un bouclier de ces rayons en les déviants. Par contre, qu’en serait-il pour les cosmonautes que s’éloignerait de cette protection, notamment pour aller sur Mars ?

C’est dans le but d’évaluer les risques des rayons cosmiques sur l’être humain lors d’une mission habitée en direction de Mars qu’une étude a été réalisée sur les dangers qu’ils pourraient représenter. L’étude a été réalisée sur des souris.

Suite à l’exposition à des radiations de particules à très haute énergie, les scanners et les tests réalisés ont démontré que le cerveau des rongeurs souffrait d’inflammation et que la transmission par le système nerveux était perturbée. En résumé, les radiations cosmiques endommagent le système nerveux central en entraînant des déficiences cognitives permanentes.

Appliquées aux cosmonautes, ces modifications se traduiraient, sur le long terme, par un déficit de mémoire, une baisse des capacités de concentration, des pertes de connaissances et une capacité de travail moindre.

Cette étude ne remet bien évidemment pas en cause un éventuel voyage habité vers Mars, mais ajoute une difficulté supplémentaire à la mission. Dans ce sens, la NASA songe à des solutions de protection notamment pour les lieux de repos du vaisseau spatial.

Alors que les rayons cosmiques sont donc dommageables pour les cosmonautes, on peut se poser la question des risques pour les astronautes qui sont en mission à bord de la Station spatiale internationale (ISS). Comme ils ne restent généralement qu’aux maximum 6 mois, le temps passé dans l’espace n’est pas suffisamment significatif pour que symptômes apparaissent. De plus, l’ISS est encore relativement bien protégé par le champ magnétique terrestre.

Le vrai danger des rayons cosmiques est donc au-delà, lorsqu’on envisage véritablement une mission habitée vers Mars.

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]

Ça pourrait vous intéresser

Est-ce que l'Europe va trouver de la vie sur Mars ? ExoMars va commencer ses recherches

ExoMars 2016 : L’Europe est prête à trouver de la vie sur Mars

La mission ExoMars 2016 est arrivée à proximité de la planète rouge. Ses instruments vont …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *