Mars One : 1 058 candidats présélectionnés pour la 1re exploration de Mars

Après avoir annoncé avoir reçu plus de 200 000 dossiers de candidatures, la société Mars One annonce avoir pour le moment retenu 1 058 candidats pour la première exploration de Mars.

Alors que la NASA ne dispose plus des moyens nécessaires à assurer son projet d’envoyer des hommes sur Mars, la société hollandaise Mars One espère pouvoir le faire aux alentours de 2023. Cet ambitieux projet de l’ingénieur Bas Lansdorp repose sur SpaceX, une firme privée, mais aussi sur des collaborations avec des agences spatiales nationales.

Si l’échéance de 2023 peut encore sembler lointaine, Mars One a déjà lancé le processus de recrutement des 24 hommes qui pourraient faire ce voyage sans retour. Le succès semble être au rendez-vous vu que 200 000 dossiers de candidatures ont été reçus et que l’entreprise annonce en avoir présélectionné 1 058. Les étapes de sélection devraient par ailleurs se poursuivre en 2014 et 2015 avec des examens médicaux et mentaux, ainsi que des tests physiques.

Un tel projet nécessite bien évidemment des fonds colossaux, certains avançant le montant de 6 milliards d’euros pour commencer « réellement » l’aventure. Le concept de Mars One est simple, transformez cette mission en une émission de télé-réalité planétaire.

Faire partie des premiers hommes à explorer Mars est certainement une grande source de motivation, mais est-ce qu’être filmé en continu alors qu’on va vers une mort certaine, faute de moyen de retour, est aussi motivant ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLe nouveau Mac Pro : un ordinateur d’exception sans équivalent ?
Article suivantSnapchat : 4,6 millions de données d’utilisateurs dans la nature !

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here