MasterCard : selfie et reconnaissance faciale pour valider les paiements en ligne

Comment remplacer les mots de passe ? MasterCard va tester la reconnaissance faciale pour valider les achats en ligne.

Qu’ils soient trop simples ou écrits à proximité du clavier, les mots de passe sont trop souvent vulnérables. C’est pour cette raison que de nombreuses solutions alternatives voient le jour, comme la lecture d’empreinte digitale sur les iPhone par exemple.

Pour valider les achats en ligne, MasterCard a une autre idée : la reconnaissance faciale. Dès cet automne, l’entreprise américaine va tester cette nouvelle solution sur 500 clients.

À l’usage, l’utilisateur devra prendre un selfie pour valider ses achats en ligne, mais aussi cligner des yeux pour s’assurer qu’il ne s’agit pas d’une photo. Ensuite, c’est la reconnaissance faciale qui identifiera la personne par rapport à une photo de référence précédemment sauvegardée.

« La nouvelle génération […] adore faire des selfies. Je pense qu’elle trouvera ça cool », confie Ajay Bhalla, en charge de la sécurité chez MasterCard.

Pour autant que le test s’avère concluant, il pourrait ensuite être lancé à plus grande échelle.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAmazon Premium : 30 à 60% de remise sur 200 000 articles !
Article suivantHacking Team : piratage d’une entreprise de piratage !

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here