Mazda lève le voile sur nouveau CX-3

Alors que le nouveau CX-3 n’était connu que par des fuites, Mazda vient enfin de lever le voile officiellement sur son crossover compact.
C’est désormais officiel, Mazda a levé le voile sur son crossover compact, le nouveau CX-3. Pour ce nouveau modèle, le design Kodo est de mise, avec différents éléments plus familiers.

C’est ainsi que le CX-3 se caractérise par un museau en saillie, une grille cinq points qui s’intègrent parfaitement avec les phares avant, alors que le profil possède des lignes aux caractères swoopy qui soulignent les passages de roues et la ceinture de caisse élevée. En abandonnant le D-pillar au profit d’un toit flottant, Mazda ajoute une touche de style supplémentaire à la voiture.

Sa motorisation sera assurée par un de 2,0 litres à quatre cylindres SkyActiv, couplée à une boîte manuelle à six vitesses ou automatique. En option, le même dispositif que sur le CX-5 est disponible pour transmettre la puissance aux quatre roues motrices. Le reste des informations mécaniques est pour le moment inconnu.

Dans l’habitacle, Mazda a marié le rouge, le blanc et le noir dans une configuration qui propose un minimum de boutons. L’interface de conduite comprend un volant de petit diamètre qui semble plaisant à manœuvrer et, probablement en option, un affichage tête haute en plus d’un grand écran d’infodivertissement.

Dévoilé à l’occasion du Salon de Los Angeles, Mazda doit encore donner sa commercialisation et son tarif.

2016-mazda-cx-3-photo-3

2016-mazda-cx-3-photo-2

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentTwitter permet de retrouver les tweets, y compris archivés
Article suivantAndroid : WhatsApp instaure le chiffrement de bout en bout

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here