McDonald’s France bloque déjà le porno !

Alors que l’on apprend que McDonald’s a activé un filtre pour bloquer la pornographie sur son Wi-Fi gratuit, on découvre qu’un filtre bloquant les sites « illicites et dégradants » est actif en France.

Tous les amateurs de fast-food savent que les enseignes McDonald’s proposent une connexion Wi-Fi pour permettre à n’importe qui de surfer gratuitement. Il ne faut surtout pas confondre fast-food et porn-food, c’est l’actualité qui fait les gros titres ces derniers jours suite à l’annonce du blocage de l’accès aux sites pornographiques.

Le groupe McDonald’s vient en effet d’annoncer que l’accès aux sites pornographiques est désormais bloqué aux États-Unis. Le groupe a cédé aux pressions du lobby Enough Is Enough (EIE). « Nous sommes ravis d’indiquer que des filtres ont été appliqués sur le Wi-Fi, cela dans la majorité des restaurants. Les parents savent désormais que, lorsqu’ils emmènent leurs enfants chez McDonald’s, ils ont l’assurance qu’il n’y aura plus de risque de pornographie, de pornographie infantile et d’exploitation sexuelle », s’est félicitée Donna Rice Hugues, la présidente d’EIE.

En blocage déjà effectif en France

Cette annonce de McDonald’s pour les États unis pose bien évidemment de savoir si une telle mesure va également s’appliquer aux enseignes du groupe dans le reste du monde. La réponse est « ça dépend ». Chaque pays a le choix de prendre sa propre décision à ce sujet. En France, tout comme au Royaume-Uni, « les connexions aux sites illicites et dégradants » sont bloquées. De fait, l’Hexagone a de l’avance sur l’Amérique à ce sujet.

Il est bon de noter que Subway et Starbucks ont pris une décision similaire à McDonald’s. Le lobby EIE indique en effet que ces groupes ont aussi décidé de restreindre l’accès Wi-Fi dans leur réseau mondial en bloquant la pornographie.

Pour protéger les plus jeunes, les plus accros à McDonald’s, cette mesure est certainement très profitable. En effet, il est bon de rappeler que 136 milliards de vidéos X ont été vus, soit une moyenne de 348 vidéos par internaute, avec une très forte progression des visionnages mobiles.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLe web se passionne pour une fusillade en Floride
Article suivantLa Pokémon mania gagne aussi eBay
Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j'ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l'information et l'actualité. De fil en aiguille, j'ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l'amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m'intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l'univers, ce qui s'est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l'impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l'impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here