McLaren officialise l’existence de la 675 LT

Jusqu’à présent, la McLaren 675 LT n’était qu’une rumeur. Ce n’est désormais plus le cas.

C’était le site anglais Autocar qui avait lancé la rumeur d’une McLaren 675 LT. L’information était bonne vu que le constructeur automobile vient de publier un communiqué qui officialise son existence et qui annonce sa présentation lors du salon automobile de Genève, aux côtés de la P1 GTR.

Cette 675 LT, pour LongTail (longue queue), est un hommage à la F1 GTR LongTail qui est une icône de la marque.

Dans son communiqué, McLaren confirme simplement que la 675 LT adoptera une silhouette allongée, qu’elle proposera 675 ch et que la voiture ne sera disponible qu’en version coupé.

McLaren profite également de ce communiqué pour éclaircir sa réflexion au sujet de l’appellation de ses modèles. Ainsi, cette terminaison LT rejoint donc le S de la 650S et le C de la 625C. LT définit en fait le modèle le plus léger, le plus rapide et le plus « pur » de la famille. L’utilisation du terme « famille » est volontaire de la part de McLaren vu que le constructeur souligne que les 675 LT, 650S et 625C appartiennent en fait à la même « série », une famille baptisée « Super Series ».

De fait, le terme « Sport Series », dévoilé il y a quelques mois pour désigner la future auto codée P13, ne désigne en fait pas une voiture, mais une famille de modèles. Par analogie à la « Super Series », on peut donc imaginer que McLaren envisage les mêmes déclinaisons, à savoir trois niveaux de puissance, coupé et cabriolet.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentYouTube abandonne Flash au profit d’HTML5
Article suivantAvec Discover, Snapchat s’ouvre aux médias

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here