Megaupload : Kim Dotcom se pose en victime

Le fondateur du site Megaupload accuse les États-Unis d’avoir monté un dossier « trompeur ».

Kim Schmitz, alias Kim Dotcom, le fondateur du site Megaupload a accordé sa première interview depuis sa remise en liberté sous caution. C’est l’occasion pour lui de réfuter une partie des accusations à son encontre.

Il accuse les États-Unis d’avoir construit de toute pièce un dossier « trompeur et malveillant » à son encontre, sans tenir compte des preuves qu’il a fournies.

Typiquement, l’Allemand de 38 ans prétend avoir fait tout pour éliminer le contenu provenant de piratage de ses serveurs et, pour cela, disposait d’une équipe de 20 personnes.

L’homme qui a déjà passé un mois en prison à Auckland et qui attend la décision quant à sa possible extradition affirme qu’il veut rester en Nouvelle-Zélande : « C’est le pays où je veux vivre, où je souhaite que mes enfants grandissent, j’aime vivre ici ». En cas d’extradition vers les États-Unis, il risque 20 ans de prison selon les autorités américaines.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentTechnologie : payer avec son mobile bientôt possible
Article suivantTechnologie : une enquête sur la confidentialité des téléphones

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

  1. Ben moi je lui souhaite, parce que il devrait au moins être autoriser à se défendre de ceux qui le poursuivent et a récupérer ce qu’ont lui à volé.

    Sinon, à quoi servirait la justice ?

  2. Ouais, je penses comme toi. J’esperes qu’il va s’en sortir dans trop de casse
    Ce qui me gonfle le plus, c’est que le FBI travaille plus sur ça que sur les choses importantes … on voit ce qui dirige le monde ! Le pognon !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here