Meizu MX4 : il faudra jouer pour se procurer le meilleur smartphone sous Ubuntu

Après des mois d’attente, le Meizu MX4 est enfin disponible. Mais pour se procurer le meilleur smartphone sous Ubuntu, il faudra faire preuve de patience en jouant à un petit jeu.

Annoncé uniquement en Europe, le Meizu MX4 est enfin disponible. Cela ne signifie pas pour autant qu’il sera facile de se procurer ce smartphone haut de gamme sous Ubuntu.

En effet, hormis la restriction géographique, il faudra aussi disposer d’une invitation. Et pour obtenir cette invitation, il faut passer par un petit jeu en ligne.

Le jeu est simple, il consiste de cliquer sur des icônes pour révéler des anecdotes intéressantes. Avec un peu de chance, une des icônes vous révélera une invitation pour acheter le MX4 au prix de 299 euros.

Mais attention, vous ne pouvez cliquer que sur trois icônes par jour, après il faudra attendre le jour suivant.

Pour rappel, le Meizu MX4 est équipé d’un écran de 5,36 pouces d’une résolution de 1920 x 1152 pixels, d’un processeur quad-core cadencé à 1,7 GHz épaulé par 2 Go de RAM, de 16 Go de stockage, ainsi que d’un appareil photo de 20,7 mégapixels.

Avec ou sans jeu, il n’est pour le moment pas précisé si le MX4 sera commercialisé dans d’autres pays, notamment aux États-Unis.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentRencontre avec Marty Cooper, l’inventeur du téléphone cellulaire
Article suivantGoogle : une centrale au charbon convertie en centre de calcul 100% alimenté par des énergies renouvelables

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here