Même si on empêche Windows 10 d’envoyer des données, il le fait toujours !

Pour éviter que Windows 10 ne communique nos données personnelles à Microsoft, il est possible de désactiver les fonctionnalités concernées. Malgré cela, le système d’exploitation continue à communiquer avec des serveurs de Microsoft.

La problématique de Microsoft avec nos données personnelles vient de prendre une nouvelle tournure. Alors que la collecte de données faite par Windows 10 est déjà au centre de la polémique, tout le monde explique comment désactiver les services en question pour désactiver la collecte de données. Malgré cela, Windows 10 continue à communiquer des informations aux serveurs de Microsoft !

C’est le site Ars Technica qui s’est occupé de faire le test sur des machines où toutes les options de collecte de données ont été désactivées.

Cortana

Il a par exemple été découvert que même si l’assistant virtuel Cortana est désactivé, tout comme la recherche web dans le champ dédié du menu Démarrer, la moindre saisie dans ce champ envoie une requête HTTPS au moteur Bing.com, une requête faite sur le fichier threshold.appcache.

A priori, ce fichier semble contenir des informations sur Cortana.

MSN

De temps à autre, Windows télécharge des informations (tile data, sans données d’identification) depuis le réseau MSN, sans utiliser le protocole sécurisé (HTTPS).

Connexion à un nouveau réseau

Au moment où une machine sous Windows 10 se connecte à un nouveau réseau, elle envoie des requêtes vers le site www.msftncsi.com/ncsi.txt en cas de connexion en IPv4 ou vers ipv6.msftncsi.com/ncsi.txt en IPv6.

OneDrive

Windows 10 envoie aussi périodiquement des données au serveur ssw.live.com, un serveur qui serait à priori utilisé par OneDrive, et cela même sir le service de stockage en ligne de Microsoft est désactivé et que c’est un compte local qui est utilisé pour l’authentification.

La réponse de Microsoft

Selon les tests d’Ars Technica, Windows 10 est donc loin d’être muet même si on lui dit de se taire.

En réponse au site, Microsoft a simplement répondu : « En accord avec les paramètres de confidentialité choisis par le client, aucune requête ou donnée relative à l’utilisation de la recherche n’est envoyée à Microsoft. Cela vaut également pour la recherche hors ligne d’applications, de fichiers et de paramètres sur l’appareil, par exemple. »

L’opacité des propos de Microsoft ne va certainement pas rassurer les utilisateurs au sujet de la confidentialité de leurs données personnelles.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentJaguar : est-ce que la XF va pouvoir concurrencer la Série 5 de BMW ?
Article suivantGalaxy Note 5 et Galaxy S6 Edge Plus : Samsung défie Apple

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here