Mercedes : la berline de la Classe C se décline en Coupé

Avant d’officiellement présenter la Classe C Coupé lors du Salon de Francfort, Mercedes a levé le voile sur cette déclinaison de la quatrième génération de la berline Classe C.

Mercedes a décidé de donner une orientation sportive à la berline Classe C en proposant une déclinaison Coupé de la quatrième génération de la Classe C. La touche sportive se veut discrète par rapport à l’élégance.

Par rapport à la génération précédente, ce modèle gagne 95 mm en longueur et 40 mm en largeur, un supplément de volume qui profite à toutes les places.

L’intérieur rappelle celui de la berline, mais avec une orientation clairement sportive pour la console centrale, l’habillage des portes et les sièges sport intégraux.

Les trains de roulement sont repris de la berline, mais avec des réglages adaptés, comme un abaissement de l’assiette de 15 mm. Le client pourra choisir entre un châssis classique avec des ressorts en acier, ou sport avec la fameuse suspension hydropneumatique pilotée Airmatic.

Sous le capot, cette Classe C Coupé existe dans un premier temps en version C 180 (156 ch), C 200 (184 ch), C 250 (211 ch) et C 300 (245 ch), et en C 220 d (170 ch) et C 250 d (204 ch). La puissante C 63 AMG est attendue pour plus tard.

Toujours côté moteurs, Mercedes annonce une baisse de la consommation pouvant atteindre jusqu’à 20%.

Cette réduction de la consommation, ainsi que les performances, résultent également d’une caisse allégée grâce à une importante utilisation de l’aluminium, ainsi qu’un excellent coefficient aérodynamique de 0,26.

Cette Classe C Coupé a droit d’être connectée dès le premier niveau de finition. Elle bénéficie en outre de nouvelles assistances électroniques comme un système de détection de somnolence, un radar anticollision pouvant décider seul d’un freinage jusqu’à 200 km/h, ou encore un régulateur de vitesse intelligent couplé à un assistant directionnel.

Alors que cette Mercedes Classe C Coupé sera certainement une des attractions du prochain Salon de Francfort, sa commercialisation est prévue pour le mois de décembre prochain.

mercedes-classe-c-coupe-photo-2

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAprès Superfish, Lenovo pourrit ses PC avec OKO !
Article suivantChristopher Payne : cinq mois à la tête de Tinder, puis bye-bye

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here