Avec Messenger, Google sème le doute

En matière de messagerie, à quel jeu joue Google ? Après avoir tout focalisé sur Hangout, voilà qu’une application Messenger arrive.

Depuis un certain temps, Google a pris l’initiative de tout rassembler ses solutions de communication au sein de Hangout, que cela soit Messenger, Messaging, Google Talk ou Voice. Cette approche semblait à priori logique en termes de messagerie mobile, de la simplification face à la multiplication des applications.

Dès lors, la situation devient totalement confuse lorsque Google propose une nouvelle application Messenger, nativement intégrée à Android 5.0 Lollipop, mais aussi téléchargeable sur le Play Store pour toutes les versions d’Android à partir de la 4.1. Avec cette appli, qu’elle est la nouvelle stratégie de la firme de Mountain View ?

Il est bien évidemment impossible de répondre à cette question sans être dans le secret des dieux. Ce que l’on peut simplement dire, c’est que les fonctionnalités de ce nouveau Messenger sont très limitées, ce qui n’empêche pas l’application d’être agréable à utiliser grâce à son interface au design très moderne et sa facilité d’utilisation.

Concrètement, Messenger permet de gérer ses SMS et MMS, d’envoyer des mémos vocaux ou de partager des vidéos ou autres avec un ou plusieurs utilisateurs.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSécurité : les images de 73 000 caméras de vidéosurveillance se retrouvent sur le net
Article suivantSmartphone : l’iPhone représente 80% des appareils reconditionnés

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here