Microsoft : 14 bulletins de sécurité pour le Patch Tuesday de juillet

Ce ne sont pas moins de 14 bulletins de sécurité, dont 4 critiques, qui ont été adressés lors du Patch Tuesday du mois de juillet, afin de colmater 58 failles.

Le mois de juillet a été très chargé en matière de mise à jour. En effet, Microsoft a adressé pas moins de 14 bulletins de sécurité, dont 4 critiques, à l’occasion de son traditionnel Patch Tuesday.

Le bulletin le plus alarmant est certainement celui qui est référencé MS15-065, un correctif qui corrige pas moins de 28 failles dans Internet Explorer, de la version 6 à 11. Une vulnérabilité corrigée a récemment été découverte, à l’occasion de la divulgation sur internet des données volée à l’entreprise italienne Hacking Team spécialisée dans les outils d’espionnage informatique.

Le bulletin MS15-066 corrige le moteur VBScript de Windows Server 2003, Windows Server 2008 et Vista.

Le bulletin MS15-067 colmate des vulnérabilités qui affectaient le Remote Desktop Protocol (RDP).

Le bulletin MS15-068 corrige une faille dans l’hyperviseur Hyper-V nécessaire pour la virtualisation.

Il est à souligner qu’il y a aussi un bulletin référencé MS15-058 qui adresse une vulnérabilité dans SQL Server, ce qui est plutôt rare.

Il est bien évidemment recommandé à tout le monde d’installer toutes ces mises à jour.

Il est bon de préciser que cela concerne plus particulièrement les administrateurs de serveurs fonctionnant avec Windows Server 2003, vu que c’est la dernière fois que Microsoft publie des mises à jour pour ce système d’exploitation qui est en fin de vie depuis le 14 juillet.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentWindows XP : Microsoft arrête les signatures pour son antivirus Security Essential
Article suivantUn problème technique cloue Solar Impulse 2 au sol pour plusieurs mois

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here