Microsoft achète Acompli pour 200 millions de dollars

La rumeur est désormais confirmée, Microsoft a bien racheté l’application de courrier mobile Acompli.

Plusieurs rumeurs évoquaient déjà que Microsoft s’intéressait de prêt à Acompli. C’est désormais officiel, le rachat a été officialisé sur le blog de la société. « Il y a 18 mois, nous avons commencé à construire une équipe et un produit autour de l’idée que nous pourrions faire un meilleur e-mail mobile. Aujourd’hui, cette aventure se poursuit dans le cadre d’une grande organisation avec la technologie, le talent, et la portée commerciale qui nous aidera à porter la vision d’Acompli à des centaines de millions d’utilisateurs mobiles à travers le monde », a écrit Acompli.

Selon une information publiée par Re/code, confirmée par TechCrunch, cette transaction se s’élèverait à 200 millions de dollars, entièrement en cash.

Ce qui est intéressant dans cette acquisition, c’est que Microsoft ne compte visiblement pas faire disparaitre Acompli en l’intégrant complètement dans ses entités. Alors que l’application prend actuellement en charge notamment les services courrier d’Exchange, Gmail et Google Apps, iCloud et Yahoo, le produit devrait intégrer la famille Office 365 en tant que produit indépendant de messagerie pour iOS et Android.

En procédant à cette acquisition, l’idée de Microsoft est donc de poursuivre sur la voie de la mobilité, mais surtout de poursuivre le mariage de ses propres services avec ceux de la concurrence vu la polyvalence d’Acompli.

Le fait que Microsoft tente désormais de se connecter aux écosystèmes de la concurrence dénote par ailleurs une nouvelle stratégie différente de vouloir rester connecter à Exchange ou ses propres services Outlook.com/MSN/Hotmail. Cela promet certainement de futures autres passerelles du même genre : lesquelles ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMaserati : les 100 ans d’une légende
Article suivantJailbreak iOS 8.1.1 : au revoir Pangu, bonjour TaiG

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here