Microsoft annonce trop tôt l’acquisition d’Acompli

Un message incomplet publié sur le blog de Microsoft laisse penser que la firme de Redmond veut acquérir la start-up Acompli. Le hic est que cette annonce a certainement été faite trop tôt au point qu’elle n’ait pas été réellement faite.

Un message vide sur le blog de Microsoft, en plus marquer « please delete » (« a effacé ») pourrait laisser penser qu’il s’agit d’une simple erreur de son auteur. Par contre en considérant que son auteur pourrait être Rajesh Jha, le vice-président de Microsoft, mais aussi le fait que le lien était intitulé http://blogs.microsoft.com/blog/2014/11/25/microsoft-acquires-acompli/, fait plutôt penser que l’annonce de l’acquisition de la start-up Acompli a failli se faire trop tôt.

for-panzer

Le fait que cette publication a failli se faire laisse à penser que les négociations en sont à un stade très avancé. Par contre, pourquoi n’a-t-elle pas été publiée ? Peut-être parce que cet achat n’a pas encore été formellement entériné ou signé.

Interrogée à ce sujet, Microsoft s’est réfugiée derrière un « pas de commentaire ».

Acompli est une start-up qui propose une application d’e-mail mobile que CrunchBase qualifie de « pour les professionnels ». Con objectif est d’aider les utilisateurs à trouver les e-mails les plus importants dans la boîte aux lettres.

Alors qu’Acompli a levé 7.3 millions de dollars en juin dernier, la start-up est en pleine croissance, donc à la recherche de nouveaux capitaux. L’arrivée de Microsoft semble donc arriver à point nommé.

Le plus drôle dans cette histoire est que Zach Collier, le 14 novembre dernier, avait tweeté « Acompli est une grande appli iOS avec une compatibilité Exchange. Microsoft devrait l’acheter et la renommer Outlook Mobile ». Est-ce que la firme de Redmond aurait suivi ce conseil ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPhilae : retour à la vie pour mars
Article suivantPower eDrive : BMW prépare l’hybride rechargeable du futur

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here