Microsoft : déploiement involontaire se Skype

Une récente mise à jour du système d’exploitation Windows a provoqué la colère de nombreux administrateurs systèmes. Microsoft a en effet involontairement déployé l’installation de Skype.

Microsoft a forcé le déploiement involontaire de son service de téléphonie par Internet sur des ordinateurs professionnels. En effet, une récente mise à jour du système d’exploitation de Windows via le système Windows Server Update Services (WSUS) a provoqué la colère de nombreux administrateurs systèmes.

Le géant de Redmond a en effet involontairement déployé l’installation de la version 5.9 de Skype sur des ordinateurs qui étaient pourtant dépourvus du logiciel de téléphonie par IP. Ce couac est d’autant plus malvenu qu’il a touché des secteurs professionnels sensibles comme le domaine bancaire.

« J’administre plusieurs banques qui appartiennent à une holding. J’ai dû immédiatement envoyer des techniciens pour supprimer le logiciel sur environ 25 machines ce matin parce qu’ils étaient au milieu d’un audit informatique et que Skype ne serait certainement pas passé », raconte l’un d’entre eux sur un forum en ligne de Microsoft aux côtés d’autres témoignages similaires.

Microsoft a, dans un premier temps, nié le problème avant finalement admettre avoir forcé l’installation du logiciel de VoIP suite à une erreur technique involontaire. Quelques heures après le premier témoignage, la firme de Redmond a proposé une solution pour se libérer du logiciel intrus.

Pour rappel, Skype a récemment été racheté par Microsoft.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentInternet : l’opération « Carole » permet d’identifier des centaines de pédophiles dans le monde
Article suivantFBI : le danger du virus « DNS changer » a été écarté

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here