Microsoft : des hackers publient le SDK de la Xbox One

Les pirates informatiques ont été très actifs sur la fin de l’année 2014. Leur dernière action aura été de publier le SDK de la Xbox One.

La fin d’année 2014 a été riche en piratages informatiques. Après la cyberattaque contre le studio Sony Pictures perpétrée par un groupe de hackers nommé Guardians of Peace, ce sont les réseaux de jeu Xbox Live et Playstation Network (PSN) qui ont été pris pour cible par les membres du collectif Lizard Squad. Pour finir l’année en beauté, c’est l’association H4LT qui s’est manifestée.

Alors que la plus récente version du SDK officiel de la Xbox One est normalement réservée aux partenaires de Microsoft, les pirates de H4LT ont décidé le partager avec tout le monde la trousse de développement logiciel de la console de jeu de Microsoft.

Diffusé par le biais d’un message publié sur Twitter, le SDK de la Xbox One permet à n’importe quelle personne possédant des notions de programmations avancées de concevoir des jeux et applications pour la console de jeu.

H4LT indique au blogue The Tech Game : « Nous avons choisi de distribuer le SDK à la communauté puisque lorsqu’une chose est partagée, des progrès sont ainsi réalisés plus rapidement […] Le SDK va essentiellement permettre à la communauté d’exploiter l’ingénierie inversée afin d’ouvrir les portes à des applications indépendantes sur la Xbox One ».

Ce groupe de pirates prévient par ailleurs que « Nous avons l’intention de distribuer d’autres logiciels prochainement. Mais pour le moment, nous ne pouvons pas les dévoiler par mesure de précautions ». Cette annonce ouvre la porte aux spéculations. Va-t-il encore s’agir d’une divulgation concernant Microsoft ou la Xbox One, ou va-t-il s’agir de quelque chose concernant d’autres plateformes, la PlayStation 4 ou la Wii U par exemple ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentCES 2015 : Mercedes-Benz dévoile une nouvelle image de son concept-car
Article suivantCrouton : l’extension qui permet de lancer Linux sur Chrome OS

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here