Microsoft : des ordinateurs portables à moins de 150 euros pour contrer les Chromebooks

Pour contrer les Chromebooks, Microsoft serait en train de préparer une nouvelle génération d’ordinateurs portables qui pourrait être vendue moins de 150 euros.

Face l’offensive de Google sur l’entrée de gamme avec ses Chromebooks, Microsoft avait annoncé il y a quelque mois sa propre offensive sur le low-cost. Depuis cette annonce, le groupe américain tarde pourtant à déployer des machines sur ce segment.

Bien que la gamme Stream de HP a été dévoilée, pouvoir en acheter un peut s’avérer une véritable gageure, notamment en Belgique où aucune machine de la gamme n’est disponible à la vente.

Face à cet état de fait, lassé d’attendre que ses partenaires décident de commercialisés des ordinateurs portables d’entrée de gamme, Microsoft aurait décidé de fabriquer lui-même ses propres ordinateurs, c’est en tout cas ce qu’affirme le site Digitimes.

Selon le site, cette nouvelle génération d’ordinateurs portables low-cost serait plus particulièrement destinée au secteur éducatif.

Digitimes prétend que ces ordinateurs seront vendus sous la barre des 150 euros, mais aussi que leur commercialisation se ferait uniquement via canaux de distribution d’Intel à l’intention des écoles, des universités et des collèges.

Vu le tarif de ces machines, il ne s’agira bien évidemment pas de bête de course, mais tout de même d’ordinateurs équipés d’écran de 11,6 pouces et possédant des caractéristiques suffisantes pour faire tourner des logiciels tels qu’Office.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentL’aventure se nomme Pluton
Article suivantCrash de l’A320 : l’énigme Andreas Lubitz

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here