Microsoft : des têtes importantes tombent

La volonté de Satya Nadella est de rompre avec le passé, ce qui s’est déjà traduit par des changements de stratégie. C’est désormais l’organisation qui se met en adéquation avec cette volonté de changement, ce qui se traduit par des têtes qui tombent.

L’époque de Steve Ballmer est désormais définitivement révolue chez Microsoft. Dans un premier temps, Satya Nadella a changé la stratégie du groupe informatique pour l’axer sur l’informatique personnelle, le Cloud et les logiciels pour mobiles. Désormais, c’est l’organisation même de l’entreprise qui va se mettre en adéquation avec cette volonté.

Après 18 mois passés à la tête de Microsoft, Satya Nadella a donc décidé d’aller de l’avant dans sa volonté de changement, pas seulement en donnant une nouvelle orientation stratégique à l’entreprise, mais aussi en la restructurant pour lui permettre d’atteindre ses objectifs. Comme toute restructuration, des têtes vont tomber.

Dans le cas de Microsoft, cela va être du lourd vu que ce ne sont pas moins de quatre cadres exécutifs qui vont quitter le groupe.

C’est dans un mail adressé aux salariés de l’entreprise que Satya Nadella annonce le départ de Stephen Elop, l’ancien PDG de Nokia et actuel patron de l’activité des terminaux. Il faut dire que sous sa houlette, Windows Phone n’a pas véritablement réussi à percer. À l’avenir, sa division sera intégrée à celle de Windows pour former une nouvelle entité : Windows and Devices Group, avec Terry Myerson à sa tête.

Kirill Tatarinov, président du groupe Microsoft Business Solutions, quitte aussi la firme de Redmond, il sera remplacé par Scott Guthrie, l’actuel vice-président du groupe Cloud and Enterprise. Il dirigera aussi la division Microsoft Dynamics.

Qi Lu, responsable du groupe Applications and Services, Eric Rudder, vice-président du département Advanced Strategy, et Mark Penn, Chief Strategy Officer, quitteront aussi le navire.

Visiblement, Satya Nadella ne fait pas dans le détail. Reste à savoir si ces changements vont porter leurs fruits.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPhilae : les scientifiques veulent encore des réponses
Article suivant1er juillet : plus d’oreillette en conduisant

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here