Microsoft : disparition du choix du navigateur

Suite à une décision de justice, Microsoft avait dû mettre en place le Ballot Screen pour choisir le navigateur à installer lors de l’installation de Windows. Cet écran va disparaitre.

C’est en 2008 que Microsoft, condamnée à une amende de 860 millions d’euros pour avoir intégré par défaut son navigateur Internet Explorer dans ses systèmes d’exploitation Windows, avait dû mettre en place un système qui demande à l’utilisateur quel navigateur il souhaite installer.

Connu sous le nom de Ballot Screen, cet écran de sélection permet aux utilisateurs de choisir parmi 10 navigateurs celui qu’il veut installer.

Vu que ce Ballot Screen a été imposé par l’Union européenne pour une durée de cinq ans, celui-ci n’a désormais plus de raison d’être. Vu que l’éditeur américain n’est désormais plus obligé d’orienter ses utilisateurs vers plusieurs alternatives, Microsoft va cesser de faire apparaitre cet écran de choix du navigateur aux personnes installant Windows.

Il est à préciser qu’Internet Explorer n’est désormais plus le navigateur le plus populaire. La palme revient à Chrome (33,9%), des Internet Explorer (19,9%), Safari (19,8%) et Firefox (18,9%) selon des chiffres rapportés par AT-Internet.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentBlackBerry répond à ses clients en sortant le Classic
Article suivantXavier Niel met « enfin » la main sur Orange Suisse

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here