Microsoft prévoit d’offrir plus d’espaces publicitaires dans Windows 10

Le menu Démarrer de Windows 10 sert d’espace publicitaire en offrant jusqu’à 5 tuiles pour faire la promotion d’applications, 2 menant vers des applications préinstallées sur la machine et 3 vers des applis du Windows Store. Bien évidemment que de nombreux utilisateurs n’apprécient pas cet aspect vitrine promotionnelle du système d’exploitation. Ces personnes seront servies en apprenant que Microsoft compte doubler l’espace publicitaire proposé aux annonceurs.

C’est à l’occasion d’une présentation technique faite à l’occasion de la conférence WinHEC que l’éditeur de Redmond a indiqué que jusqu’à une dizaine de tuiles seront réservées aux publicités dans le menu Démarrer. A contrario, le nombre d’applications statiques affichées va baisser de 17 à 12.

Dans sa présentation, Microsoft souligne que l’objectif de ces tuiles publicitaires est de faire découvrir de nouvelles applications aux utilisateurs. C’est pour cette raison qu’il est précisé que les applis proposées « dépendront de la zone géographique » et seront « changées de manière régulière ». Clairement, le but est de pousser les utilisateurs de Windows 10 à télécharger et installer de nouvelles applications, des applis « de haute qualité et localement pertinentes » selon la firme de Redmond.

Est-ce que les utilisateurs pourront se soustraire à ce flux publicitaire ? A priori non. Selon la présentation, seules les entreprises, les « commercial customers », pourront s’en débarrasser au travers de stratégie de groupe. Par ailleurs, il n’est pas certain que les personnes ayant migré de Windows 7/8 à Windows 10 soient concernées. En effet, cette offre s’adresse à priori spécifiquement aux fabricants OEM, ce qui signifie qu’ils pourraient être épargnés, ce qui reste bien évidemment à confirmer.

Cette ingérence supplémentaire de la publicité dans Windows 10 ne va certainement pas inciter de nouveaux utilisateurs à migrer vers le dernier système d’exploitation de Microsoft. Pour s’en convaincre, il suffit d’aller sur les forums pour découvrir que les réactions à cette annonce sont pour le moins négatives.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentDe la stabilisation optique pour la caméra frontale du Sony Xperia XA Ultra
Article suivantEt un autre accident dû à un GPS
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here