Microsoft : de la gratuité pour OneNote

[Vidéo] L’application OneNote est désormais gratuite dans le Mac App Store, une gratuité qui se retrouve également pour la version de bureau pour Windows.

Microsoft est visiblement en train de changer son fusil d’épaule au niveau stratégique. Au lieu de faire payer toutes ses applications, la firme de Redmond introduit la gratuité. Concrètement, c’est l’application OneNote qui bénéficie de cette offre.

Désormais, il est en effet possible d’obtenir gratuitement OneNote dans le Mac App Store, mais aussi pour les utilisateurs sous Windows. Alors que OneNote pour Modern UI de Windows 8.x était déjà gratuit, cette extension de la gratuité de son application de prise de notes vise avant tout à promouvoir l’utilisation du service de cloud OneDrive, un service intimement lié à OneNote.

Il faut préciser que ces versions de OneDrive sont vraiment gratuites, qu’elles n’embarquent pas de publicité.

Si ce changement de fusil d’épaule augure des mutations stratégiques chez Microsoft, on ne peut qu’espérer le même genre de gratuité pour d’autres applications. Mais est-ce que l’éditeur de Redmond va vraiment généraliser ce genre de stratégie pour ses autres applications Office ?

Pour finir, il faut encore préciser que Microsoft va proposer une API aux développeurs afin qu’ils puissent intégrer des fonctionnalités de OneNote à leurs développements. Plusieurs partenaires, dont Feedly, IFTTT, Weave News Reader, Epson, seraient d’ailleurs déjà intéressés à son implémentation selon Microsoft.

Microsoft OneNote : gratuit pour Mac et sur le bureau Windows
Microsoft OneNote : gratuit pour Mac et sur le bureau Windows

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentRecherches internet : place à la mobilité !
Article suivantApple : un iPhone 5C à 8 Go et un iPad 4 compatible avec la 4G française

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here