Microsoft insiste : Windows 10 ne scanne pas les e-mails à des fins publicitaires

Microsoft tente d’apaiser la crainte des utilisateurs en insistant sur le fait que Windows 10 ne scanne pas les e-mails à des fins publicitaires.

Depuis la sortie de Windows 10, le nouveau système d’exploitation de Microsoft est dans la tourmente en raison de nombreuses accusations concernant la violation de la vie privée des utilisateurs.

Tant bien que mal, la firme de Redmond tente de faire face à cette vague de reproche.

Sa dernière contre-offensive vise à insister sur le fait que Windows 10 ne scanne pas les e-mails à des fins publicitaires.

Terry Myerson, vice-président exécutif pour Microsoft Windows, a déclaré : « Peu importe quelles sont les options de confidentialité choisies, ni Windows 10 ni tout autre logiciel Microsoft scannent le contenu de vos courriels ou autres communications, ou vos fichiers, afin de vous fournir des publicités ciblées ».

Il précise que Windows 10 recueille en fait deux types de données. Il s’agit de données servant à identifier les bugs et autres problèmes logiciels et des informations sur les habitudes de l’utilisateur au nom de la personnalisation.

« Cela n’inclut pas vos contenus », insiste Terry Myerson. « Nous avons pris plusieurs mesures pour éviter la collecte de tout renseignement qui vous identifie directement, comme votre nom adresse e-mail ou ID de compte ».

L’assistant Cortana est la fonctionnalité qui collecte le plus d’informations, mais c’est pour pouvoir fournir des réponses aussi pertinentes que possible qu’il recueille des données telles que ses équipes sportives favorites, les mots fréquemment saisis. Cette collecte peut être désactivée.

À l’instar de Siri et de Google Now, la collecte de données comportementales est couramment utilisée dans le but de personnaliser la fonctionnalité et de permettre à l’assistant d’apprendre en s’ajustant à l’utilisateur.

Est-ce que cette déclaration va suffire à apaiser les griefs à l’encontre de Windows 10 ? Ce n’est pas certain tant les défenseurs de la vie privée pointent du doigt les dispositifs mis en place par Microsoft.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGala-City : Toyota aide le team Les Galapiats à préparer leur premier véhicule électrique
Article suivantDarty : bientôt sous la houlette de la FNAC ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here