Microsoft : lancement en grande pompe de Windows 8

C’est jeudi soir à New York que Steve Balmer, le PDG de Microsoft, a lancé la sortie commerciale de Windows 8. « Windows 8 ouvre une nouvelle ère pour Microsoft et pour les consommateurs », a-t-il lancé.

« Windows 8 ouvre une nouvelle ère pour Microsoft et pour les consommateurs. Nous avons rassemblé le meilleur des deux mondes, celui de l’ordinateur et celui de la tablette. Il mélangera votre vie professionnelle au divertissement », a déclaré le CEO de Microsoft en annonçant que le nouveau système d’exploitation est désormais disponible dans le monde entier à travers de multiples canaux de distribution que sont sa boutique en ligne, ses magasins physiques ou son réseau de distributeurs.

La firme de Redmond compte s’appuyer sur le millier de modèles d’ordinateurs et de tablettes qui embarqueront une version du nouveau système d’exploitation dès leur commercialisation, mais vise également les quelque 670 millions de PC en circulation dans le monde et qui tournent actuellement sous Windows 7.

D’ailleurs, l’objectif avoué de Microsoft serait d’écouler 400 millions la licence de Windows 8 d’ici la fin 2013.

Dans ce nouvel OS, Microsoft a rajouté des couches de services SkyDrive, son service de Cloud, mais également une déclinaison de Skype pour Windows 8 et une adaptation des services de divertissement disponibles sur la console Xbox.

Parallèlement au lancement de Windows 8, Microsoft lance également sa Surface, sa tablette maison bien évidemment avec le nouveau système d’exploitation. « Les premiers commentaires sont plutôt mitigés. Si l’architecture matérielle a été saluée, les critiques ont en revanche relevé des limitations au niveau du logiciel, le catalogue réduit d’applications disponibles et la faible autonomie de la batterie », commente l’AFP.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAndroid : la fin de l’hégémonie de Windows pour fin 2016 ?
Article suivantFacebook : 14% des revenus publicitaires proviennent des mobiles

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here