Microsoft : les Nokia X vont passer d’Android à Windows Phone

En annonçant 18 000 licenciements, Microsoft applique avant tout une restructuration qui vise à absorber Nokia. Dans l’aventure, ce sera aussi la fin des Nokia X sous Android.

Absorber les 30 000 salariés de Nokia est une grosse gageure pour Microsoft. C’est en raison de nombreux doublons que la firme de Redmond annonce donc un licenciement massif de 18 000 salariés, une restructuration qui devrait intervenir dans les mois à venir.

Hormis l’aspect purement humain de cette restructuration, un aspect plus technologique a été annoncé, celui de l’abandon de la gamme Nokia X sous Android.

Cette décision semble plutôt logique tant il semble illogique que Microsoft proposer à la fois son système d’exploitation Windows Phone et des appareils fonctionnant sous un OS concurrent.

Si le support des Nokia X sous Android sera maintenu, la plateforme en elle-même le sera aussi, mais avec plusieurs changements notoires. C’est ainsi qu’Android sera remplacé par Windows Phone, l’OS maison, mais aussi que le nom Nokia X passera à Lumia, mais surtout que cette plateforme va devenir l’entrée de gamme.

Dans cette logique, quel sera l’avenir du Nokia X2, annoncé, mais pas encore commercialisé ? Supposé sortir en septembre prochain, il pourrait être remplacé par un Lumia 630, ou 530, utilisant pratiquement les mêmes composants, ce qui pourrait signifier que ces nouveaux Windows Phone seront commercialisés aux alentours de 100 euros, une stratégie qui semble corroborer les intentions de Microsoft de mettre en place une stratégie low-cost globale.

Dans cette logique du low-cost, Microsoft a en effet récemment décidé de fortement baisser le prix de la licence de son OS pour les appareils d’entrée de gamme.

Dernier point non négligeable, l’abandon des Nokia X permet à Microsoft de recentrer tous ses appareils sur son propre écosystème, une démarche importante vu que la division développant les logiciels n’a pas été rachetée. De fait, en agissant de la sorte, Microsoft pourra mettre en avant ses propres produits, que cela soit Office, OneDrive, ou autres.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMentions : Facebook lance un outil d’e-réputation pour les VIPs
Article suivantChantier du TGV : découverte de plumes de dinosaures
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here