Un Microsoft Lumia 535 à 109 euros

Le premier Lumia sans référence à Nokia est le Microsoft Lumia 535, un smartphone 5 pouces proposé à 109 euros.

En dévoilant le Microsoft Lumia 535, il est désormais officiel que les futurs Lumia ne seront plus affublés du nom Nokia. Pour ce premier modèle sous l’appellation Microsoft Lumia, la marque de Redmond a décidé de s’attaquer au marché de l’entrée de gamme avec un grand smartphone.

Le Microsoft Lumia 535 est doté d’un écran 5 pouces affichant une définition de 540 x 960 pixels (220 ppp), d’un capteur de luminosité automatique et protection Gorilla Glass 3, des atouts indéniables pour cette gamme de prix.

Pouvant accueillir deux cartes SIM, le Microsoft Lumia 535 est également équipé d’un processeur quad-core SnapDragon 200 (ARM Cortex-A7 à 1,2 GHz) épaulé par 1 Go de RAM, 8 Go d’espace de stockage extensible par carte microSD, une batterie de 1905 mAh et bien évidemment Windows Phone 8.1 et les habituels services Microsoft (Skype, Office, OneDrive, Cortana, Outlook).

Le Microsoft Lumia 535 dispose aussi de deux capteurs photo, dorsal et frontal, de 5 mégapixels, de la 3G, du Bluetooth 4.0 et du Wi-Fi.

Mesurant moins de 9 mm d’épaisseur et pesant 146 grammes, le Microsoft Lumia 535 sera disponible, encore ce mois-ci, au prix de 109 euros, dans des coques en plastique aux couleurs vives (vert, orange, cyan blanc, gris foncé, et noir).

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAlexandre Grothendieck : un génie des mathématiques s’est éteint à l’âge de 86 ans
Article suivantFacebook Messenger : 500 millions d’utilisateurs actifs mensuels

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here