Microsoft : Lync va devenir Skype for Business

Microsoft poursuit la converge de ses produits en présentant Skype for Business, le successeur à terme de Lync.

Après avoir déjà unifié Live Messenger et Skype, Microsoft poursuit la converge de ses produits de communication pour les rendre plus uniformes. C’est ainsi que l’éditeur de Redmond présente Skype for Business, le successeur à terme de Lync.

Depuis 2013, Microsoft a intégré Lync au sein de Skype, dans une première phase de rapprochement. Depuis, il est possible d’établir des échanges entre les deux clients de messagerie instantanée. Aujourd’hui, la firme de Redmond veut aller plus loin en regroupant tous derrière l’étendard Skype, d’où cette nouvelle appellation Skype for Business. Cette stratégie s’explique simplement par le fait que Lync a été adopté par plusieurs milliers d’entreprises, alors que les entreprises utilisent également Skype, au détriment de Lync. Dès lors, le but de Microsoft est de tout rassembler derrière une marque forte.

C’est à l’occasion de la conférence Convergence que Microsoft a annoncé une première version expérimentale de Skype for Business. Il faudra attendre le mois prochain pour découvrir la version finale de Skype for Business.

Détail intéressant, Skype for Business va être directement intégré au cœur des logiciels de la suite Office, ce qui contribuera à la simplification des échanges et des travaux collaboratifs. Par exemple, directement depuis Word, il sera possible d’initier un appel audio ou vidéo, d’assister à un meeting ou simplement d’envoyer des messages texte.

Pour finir, Microsoft précise encore que Lync 2013 sera compatible avec Skype for Business.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentCeBIT : Alibaba affiche ses ambitions mondiales
Article suivantPorsche veut construire une voiture électrique… mais pas tout de suite

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here