Microsoft Office : Google contre-attaque sur les applications mobiles

Face aux 12 millions de téléchargements en une semaine d’Office pour iPad, Google a décidé de réagir en mettant à jour ses applications bureautiques pour mobiles.

En sortant Office pour iPad, mais aussi en modifiant la stratégie de sa suite bureautique pour les mobiles, les applications de Microsoft ont rapidement gagné en popularité chez les mobinautes. Il n’en fallait pas plus pour que Google réagisse.

C’est ainsi que la firme de Mountain View a décidé de s’aligner sur la concurrence en désolidarisant ses applications bureautiques. C’est ainsi que les applications Docs, Sheets et Slide, pour iOS et Android, seront désormais proposées de manière autonome.

Comme l’explique Brian Levee, chef produit chez Google, Docs et Sheets peuvent être utilisés en mode déconnecté, Slides devant suivre dans les mois à venir.

Il est encore à souligner qu’un mobinaute n’aura qu’à se connecter à Google Drive, que le simple fait de vouloir créer un document proposera automatiquement le téléchargement de l’application correspondante.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLe bracelet Activi-T Band, dernier-né de Terraillon
Article suivantMutualisation SFR-Bouygues Telecom : Orange change son fusil d'épaule

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here