Microsoft : un optimisme qui coûte 1,7 milliard de dollars

Malgré l’optimisme affiché par Microsoft pour ses tablettes électroniques, l’ardoise s’élèverait déjà à une perte de 1,7 milliard de dollars.

En vantant les mérites de la Surface Pro 3, Satya Nadella ne semble pas vouloir démordre du fait que Microsoft doit présenter une tablette capable de remplacer les ordinateurs. Si l’idée est louable, le succès n’est pas pour autant au rendez-vous.

Depuis le temps que les Surface ont été lancées, les pertes ne cessent de s’accumuler. Avec 1 049 millions de dollars de perte l’année dernière, 676 millions pour cette année, la gamme Surface a déjà couté 1,7 milliard de dollars à Microsoft sans que le succès soit véritablement au rendez-vous.

Il est à noter que ces chiffres ne sont pas issus de la firme de Redmond, mais d’une estimation du site Computerworld. De fait, les chiffres réels peuvent être meilleurs que ceux-ci, comme ils peuvent également être pire !

Il faut préciser que c’est la première fois que Microsoft conçoit des appareils mobiles, ce qui signifie que ces pertes sont avant tout à créditer sur la phase de transition.

Microsoft : une perte de 1,7 milliard de dollars dans le domaine des tablettes électroniques
Microsoft : une perte de 1,7 milliard de dollars dans le domaine des tablettes électroniques

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPonts de Paris : des selfies pour remplacer les cadenas d’amour ?
Article suivantSVR : Range Rover ose le gros SUV très sportif

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here