Microsoft ouvre officiellement la Pépinière Azure

Dans le but de faire germer des projets cloud, Microsoft avait lancé une phase de test de sa Pépinière Azure. Aujourd’hui, cette dernière s’ouvre officiellement.

C’est en septembre 2014 que Microsoft avait lancé la phase pilote de sa Pépinière Azure, une initiative qui s’inscrit dans la continuité de l’Accélérateur Windows lancé en 2012. Son but est de soutenir la construction de projets sur la plate-forme cloud Microsoft Azure.

Destiné autant aux start-up qu’aux développeurs et aux professionnels de l’informatique, la Pépinière Azure consiste en une aide personnalisée à distance, un suivi en continu avec support technique, ainsi que des formations sur l’architecture et l’optimisation pour chaque participant.

Plus qu’un simple coaching individuel, le programme prévoit des rencontres avec des experts Microsoft, mais aussi de la visibilité pour les entrepreneurs par l’entremise de différents canaux, par exemple des partenariats médias, de la présence sur le web et les réseaux sociaux, ou encore une promotion commerciale pour les projets les plus avancés qui pourrait par exemple se traduire par une prise de parole lors d’événements tels que les TechDays.

Le bilan de la phase de test est prometteur vu que plus de 140 projets ont rejoint la Pépinière Azure en un peu plus de cinq mois. Maintenant que l’initiative est officiellement lancée, le but serait d’atteindre les 400 projets d’ici l’été, des projets qui peuvent autant concerner le développement d’une infrastructure (stockage, sauvegarde, machines virtuelles) que le déploiement d’applications.

Pour s’inscrire à la Pépinière Azure, il suffit de le faire sur son site internet. Il faut renseigner le nom de l’entreprise et fournir quelques informations au sujet du principal dirigeant. Après contrôle, l’équipe DX assure la mise en relation du demandeur avec les experts les plus compétents en fonction de la problématique du projet.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMarque : Microsoft dépose le nom « Windows 365 »
Article suivantIXV : l’Europe de l’espace va s’essayer à la rentrée dans l’atmosphère

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here