Microsoft pousse à passer à Windows 10, mais n’impose pas…

Lors du lancement de Windows 10, en juillet 2015, Microsoft a clairement déclaré que son objectif est que son nouveau système d’exploitation équipe un milliard d’appareils en trois ans. C’est ainsi que la firme de Redmond s’est réjouie des premiers chiffres de déploiement, que cela soit les 14 millions d’installations en 24 heures, les 75 millions d’installations en un mois ou encore la barre des 300 millions et la place de n° 1 aux États-Unis pendant 24 heures. Pour espérer atteindre son but, l’entreprise multiplie les initiatives pour inciter les utilisateurs à migrer.

Microsoft a par exemple essayé d’imposer Windows 10 au travers d’une mise à jour proposée par Windows Update, une idée pas très bonne vue qu’elle a suscité des critiques qui ont poussé la firme californienne à proposer des excuses publiques. Il n’en demeure pas moins que tout est mis en œuvre pour inciter les utilisateurs de Windows 7 et Windows à passer à la dernière version du système d’exploitation. C’est par exemple le cas avec la boîte de dialogue qui propose une mise à jour « maintenant » ou « ce soir », sans autre choix.
La fausse polémique sur la mise à jour imposée vers Windows 10
C’est ce genre de boîte de dialogue qui est au cœur de la mise à jour soi-disant imposée par Microsoft. La dernière polémique en date émane de The Register, lorsque le site a annoncé que la procédure de mise à niveau avait une nouvelle fois évolué, avec copie d’écran à l’appui, en proposant de lancer l’installation de Windows 10 sans aucune option pour stopper le processus. La croix avait tout simplement disparu !

Bien que cette boîte de dialogue existe bien, il ne s’agit en fait pas d’une mise à jour imposée par Microsoft malgré ce que prétend The Register. Comme l’expliquent d’autres sites, cet écran ne peut apparaitre qu’après une démarche volontaire de l’utilisateur en vue de passer à Windows 10.

Microsoft s’est d’ailleurs empressé de rebondir sur cette annonce pour dire : « Le rapport est inexact. La mise à niveau de Windows 10 propose un choix. Elle est conçue pour aider les gens à tirer avantage de Windows de manière sûre et productive. Les gens qui reçoivent des notifications multiples peuvent accepter, modifier ou annuler la mise à niveau. Cette invitation à poursuivre ou à reporter la procédure arrive une fois que l’utilisateur a manuellement enclenché la mise à jour Windows 10 dans le service Windows Update puis accepté le CLUF ».

De fait, même si Microsoft incite encore et toujours à passer à Windows 10, cette mise à jour n’est pas encore imposée. Une fois de plus, il est bon de rappeler qu’il vaut mieux être prudent avant de lancer quoi que ce soit, de bien lire ce qui est affiché avant de lancer une installation.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGoogle Project Magenta : l’AI d’une machine crée un 1er morceau de musique
Article suivantBluetooth 5 arrive : tout ce qu’il faut savoir sur sa portée, sa consommation et sa vitesse
Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j'ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l'information et l'actualité. De fil en aiguille, j'ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l'amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m'intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l'univers, ce qui s'est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l'impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l'impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here