Microsoft : quelle direction va prendre Windows ?

Même si la chute des ventes de PC est une partie de l’équation, il n’en demeure pas moins que l’accueil de Windows 8 est plus que mitigé. Dès lors, quelle direction va prendre l’emblématique système d’exploitation ?

À une époque pas si lointaine que cela, il y avait des queues de clients devant les magasins à chaque sortie d’une nouvelle version de Windows. Il faut dire que les différentes évolutions du système d’exploitation de Microsoft étaient synonymes d’avancée technologique.

Mais voilà, toutes les bonnes choses ont une fin et la dernière version, Windows 8, ne fait plus succès. Il faut dire que son interface déconcertante rebute encore de nombreux utilisateurs, notamment les entreprises. C’est ainsi que « seulement » 200 millions de licences ont été vendues en 15 mois, ce qui représente que 11% du parc PC dans le monde.

Alors que Windows XP est en bout de vie, ce désaveu de Windows 8 doit laisser songeuses les têtes pensantes de Microsoft. Comme réagir ?

Il est certain que la firme de Redmond va rebondir avec son prochain Windows 9, mais quelle direction sera prise pour son interface ? Face à l’interface à tuiles trop souvent pointée du doigt, il est par exemple parfaitement possible qu’un retour en arrière soit proposé à ce sujet.

Est-ce que la direction prise par le futur Windows sera un retour à une interface plus conventionnelle ? Possible, mais qui sait réellement ce qui sera conventionnel à sa sortie ? En effet, les appareils tactiles ne cessent de nous envahir, alors qui sait… les tuiles seront peut-être mieux perçues dans un avenir proche.

Le service eSignature de DocuSign bientôt inclus dans Office 365
Le service eSignature de DocuSign bientôt inclus dans Office 365

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSmartphone : ces innovations qui devraient arriver
Article suivantB2C : des outils pour optimiser son activité sur Google+

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here