Microsoft : son nouveau navigateur s’appellera Edge

C’est sous le nom de Projet Spartan que l’on connaissait jusqu’à présent le remplaçant d’Internet Explorer. Son nom commercial va être Microsoft Edge.

Depuis l’annonce du Projet Spartan, on savait pertinemment que les jours d’Internet Explorer étaient comptés. Alors que ce nouveau navigateur aurait initialement dû cohabiter avec l’ancien, il s’est rapidement avéré qu’il allait en fait le remplacer.

À l’occasion de la conférence Build 2015 qui se tient cette semaine à San Francisco, Microsoft a officialisé le nom commercial de son nouveau navigateur. Il va s’agir de Microsoft Edge.

Avec Microsoft Edge, l’intention de la firme de Redmond est bien évidemment de faire table rase du passé, notamment d’oublier la connotation négative intimement liée à Internet Explorer.

Pour ce faire, Microsoft Edge va jouer la carte du minimalisme au profit de la rapidité, à l’instar de ce que proposent Safari et Chrome. Ce minimalisme va surtout se voir au niveau de l’esthétique épurée et plus pratique, donc plus conviviale et efficace pour les internautes.

Parmi les nouveautés apportées par Microsoft Edge, on notera par exemple la possibilité d’extraire un article du navigateur afin de pouvoir le consulter comme on le ferait avec un eBook, un mode d’affichage qui fait disparaitre au passage les menus et surtout la publicité.

Une autre nouveauté va être la prise en charge des extensions, même si le catalogue disponible est pour le moment plutôt vide. Cela ne devrait pas être un problème vu que Microsoft annonce que les extensions pour Chrome et Firefox devraient être normalement compatibles, après une petite modification.

Pour travailler en communauté, la possibilité d’annoter des pages web directement sur l’écran sera un réel plus proposé par Microsoft Edge.

De prime abord, Microsoft Edge est particulièrement fluide, discret et rapide, autant d’arguments en plus de ses fonctionnalités qui vont séduire de nombreux internautes.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentInternet : Mozilla veut un web en HTTPS
Article suivantTwitter : une envie de jouer à des bons jeux vidéo du temps jadis ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here