Microsoft : un mouchard dans Windows 10

Microsoft va livrer Windows 10 avec l’agent « Diagnostics Tracking Service », un mouchard qui va remonter des informations sur les pratiques de l’utilisateur à la firme de Redmond.

Depuis plusieurs années, Apple utilise un agent à l’insu des utilisateurs pour remonter des informations à partir d’OS X et iOS. Une pétition a d’ailleurs été lancée en octobre 2014 contre cette pratique. Par le biais d’une API, Ubuntu en fait de même pour transmettre certains résultats de recherche à Amazon.

Avec son agent « Diagnostics Tracking Service », Microsoft va en faire de même pour Windows 10.

Au sujet de cet agent, on sait juste que « Microsoft recueille des informations sur vous, vos périphériques, des applications et des réseaux, et votre utilisation de ces périphériques. Des exemples de données que nous recueillons comprennent votre nom, votre adresse e-mail, les préférences et les centres d’intérêt; l’historique de la navigation et des recherches, les données d’appel de téléphone et SMS; les données de configuration de l’appareil et des capteurs; et l’utilisation des applications ».

Sans connaitre tous les détails, on apprend que l’agent est très intrusif !

Plus graves encore, les utilisateurs de Windows 7 SP1 et Windows 8.1 ont aussi eu droit à cet agent par l’intermédiaire d’une mise à jour publiée le 6 mai dernier. Le fait de s’être fait installer un mouchard sans en être informé n’est pas très rassurant.

De plus, sur les forums, on apprend que ce « Diagnostics Tracking Service » consomme une quantité non négligeable de ressources CPU. De fait, le meilleur conseil à donner consiste à le désactiver. C’est simple, il suffit de se rendre dans les services et de changer les propriétés du service pour qu’il soit « Désactivé ».

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker