Microsoft : un Patch Tuesday de février plutôt chargé

Avec 12 mises à jour pour colmater 41 failles, le Patch Tuesday de février est plutôt chargé. Comme à chaque fois, il est conseillé d’installer au plus vite ces correctifs.

Le traditionnel Patch Tuesday de Microsoft est plutôt chargé pour le mois de février. L’éditeur de Redmond a en effet publié 12 bulletins de sécurité, notamment 5 critiques. Comme à chaque fois, il est fortement conseillé d’installer ces mises à jour au plus vite pour protéger au mieux votre ordinateur.

Plus en détail, le Patch Tuesday de février corrige 41 vulnérabilités de sécurité dans Windows, Internet Explorer, Microsoft Edge et Office. S’il est relativement urgent d’installer ces mises à jour, il est bon de souligner qu’aucune exploitation des failles en question n’est pour le moment signalée. Cela ne signifie pas pour autant qu’il ne faut pas installer ces correctifs.

Au programme de ce Patch Tuesday, il y a les bulletins MS16-009 et MS16-011 qui concernent les navigateurs Internet Explorer et Microsoft Edge. Ces mises à jour corrigent respectivement 13 et 6 failles, près de la moitié étant critique.

Le bulletin MS16-012 colmate des failles dans la bibliothèque PDF Microsoft Windows. Ce correctif ne concerne que Windows 8.1, Windows 10, Windows Server 2012 et R2.

Avec le bulletin MS16-013, c’est une vulnérabilité critique du Journal Windows qui est corrigée. Ce patch concerne toutes les versions de Windows.

C’est des failles dans la suite bureautique Office qui sont corrigées par le bulletin MS16-015. Cette mise à jour concerne aussi la version pour OS X.

Il est à noter que le bulletin MS12-022 corrige Flash Player pour Windows 8.1 en Windows 10. Cela peut sembler bizarre, mais est en fait parfaitement normal vu que des bibliothèques Adobe Flash sont intégrées directement dans les navigateurs de ces versions du système d’exploitation Windows.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentDashcams : une caméra embarquée gratuite contre vos images
Article suivantDe norvégien, le navigateur Opera s’apprête à devenir chinois

Après mes études de journalisme, me retrouver à écrire sur des faits divers sans importance m’a déprimé. Lorsqu’un ami m’a emmené me changer les idées au salon Connect It de Paris, cela m’a fait tilt ! Découvrir les technologies d’aujourd’hui que tout le monde pourra utiliser demain… m’a donné une nouvelle inspiration.

Par les amis de mes amis qui son mon avis, on m’a filament proposé d’écrire des articles sur le high-tech. Dire ce qui m’intéresse le plus ? Difficile à dire. Cela va si vite, les possibilités sont si énormes. Une chose est en tout cas sûre : cela me passionne !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here