Accueil » Technologie » Microsoft : une globalisation du freemium ?

Microsoft : une globalisation du freemium ?

À l’instar du freemium mis en place pour Office mobile, Microsoft pourrait changer globalement de stratégie pour adopter le freemium d’une manière plus générale.

Microsoft se trouve aujourd’hui à la croisée des chemins dans un marché de l’informatique qui évolue de plus en plus vers le mobile. La firme de Redmond a d’ailleurs parfaitement compris la situation vu qu’elle fait tout son possible pour ne pas rater ce virage.

Pour s’adapter au changement, Microsoft propose désormais des versions mobiles de base gratuites, et des versions complètes payantes selon une stratégie freemium. Cette approche semble parfaitement logique alors la firme de Redmond doit faire face à des produits moins chers, voire gratuits. La gratuité permet d’attirer toute une gamme d’utilisateurs.

Si ce changement de stratégie s’est déjà appliqué pour les versions mobiles d’Office, qu’en est-il du reste des produits Microsoft ?

Là encore, l’éditeur est en train de changer. La mise à jour vers Windows 10 sera en effet gratuite alors qu’il faillit habituellement payé pour une nouvelle version du système d’exploitation.
Mais la véritable question qui se pose, c’est comment Microsoft va gagner de l’argent ? En effet, Office et Windows sont ses deux principales vaches à lait, comment générer des revenus si ces produits deviennent gratuits ?

La réponse pourrait justement être le mode freemium, des fonctionnalités de base gratuites pour attirer les utilisateurs de base, et des fonctionnalités payantes pour les utilisateurs plus exigeants.

Alors que la notion de logiciel « complet » devrait logiquement rester pour les versions pour ordinateurs, on peut se poser la question si ce modèle freemium ne pourrait pas aussi s’appliquer dans ce cas. A priori ce serait bien l’idée que Microsoft a derrière la tête.

En effet, Kirk Koenigsbauer, un responsable chez Microsoft, a déclaré que la firme de Redmond oppose désormais les catégories « mobile » et « professionnel », ce qui s’apparente à la gratuité pour tout mobile ne dépassant pas les 10,1 pouces, payant pour les autres, même si rien n’empêche un utilisateur d’installer les versions gratuites.

Le challenge va être justement de séduire les utilisateurs pour ne pas qu’ils aient voir ailleurs, donc de trouver un juste équilibre entre fonctionnalité, disponibilité et prix. Et là encore le modèle freemium semble être la réponse appropriée.

Alors qu’il s’agit de notre logique, les signaux lancés par Microsoft semblent bien indiquer que son intention est de se diriger dans cette direction. Mais attention, ce changement sera certainement progressif. Mais une chose est certaine, l’impulsion vers un modèle freemium généralisé semble avoir été donnée.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

Ça pourrait vous intéresser

Microsoft a présenté plusieurs nouveautés lors de sa conférence, notamment Windows 10 Creators Update

Microsoft : une conférence très orientée Windows 10 Creators Update

La conférence de Microsoft a servi à présenter Paint 3D, le Surface Book i7 et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *