Microsoft : une mue qui passera par le départ de Bill Gates ?

Microsoft est sous la pression des actionnaires. Après Steve Ballmer, le directeur général du groupe, poussé au départ, c’est Bill Gates en personne qui serait dans le collimateur des administrateurs.

L’éditeur Microsoft semble entamer une mue en profondeur. Après que Steve Ballmer, le directeur général du groupe, soit poussé au départ, l’agence Reuters annonce que Bill Gates en personne, le cofondateur de Microsoft, serait dans le collimateur de trois des vingt premiers actionnaires du groupe.

Pour certains, Microsoft doit changer d’image, une mue qui ne pourrait pas se faire sans la disparition préalable des grands noms du passé. C’est donc dans une certaine logique que Steve Balme a été poussé au départ, mais que Bill Gates devrait en faire de même.

Pour les trois actionnaires à l’origine de cette idée, représentant 5% des parts du groupe, le problème est simple. Microsoft doit adopter de nouvelles stratégies, stratégies qui ne seront jamais approuvées par Bill Gates qui préside toujours la firme californienne. Ces actionnaires appellent également à une réduction du pouvoir du cofondateur, car ce dernier ne possède plus que 4,5% des parts, une participation qui diminue annuellement selon un plan préétabli.

En tant que figure emblématique du secteur des technologies de l’information, le départ de Bille Gates de Microsoft provoquerait certainement un sérieux raz de marée. Reste à savoir si ce raz de marée sera positif ou pas pour Microsoft.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiPad 5 : rendez-vous le 15 octobre ?
Article suivantYouTube Music Awards : le site de partage se lance dans la course aux récompenses
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here