Microsoft veut mieux lutter contre le revenge porn

En vue de lutter contre le revenge porn, Microsoft se dote d’un formulaire pour venir en aide aux victimes.

Après Google et Twitter, c’est au tour de Microsoft d’améliorer ses moyens de lutter contre le revenge porn (porno vengeur). Pour venir en aide aux victimes de phénomène, la firme de Redmond met à disposition un formulaire pour demander la suppression de photos et de vidéos intimes.

Microsoft ne peut bien évidemment pas faire de miracle. Ainsi, seuls les contenus hébergés sur ses services (Xbox Live, OneDrive, …) pourront être supprimés. Mais plus globalement, la firme prévoit aussi de masquer les contenus en question sur son moteur de recherche Bing.

Pour l’heure, ce formulaire n’est disponible qu’en anglais. D’ici peu, il sera également disponible dans d’autres langues pour faciliter les démarches de tous les internautes.

Le formulaire ne peut être renseigné que par la victime. Les informations fournies doivent être aussi détaillées que possible, notamment au sujet d’autres informations personnelles qui seraient visibles (un nom ou un lien vers un réseau social par exemple), et si des démarches judiciaires ont été entreprises.

Alors que les mesures annoncées par Microsoft peuvent sembler bien dérisoires par rapport au fait de découvrir des contenus intimes diffusés sur internet sans l’accord explicite de la personne. Pourtant, il est force de constater que c’est toujours mieux que rien en vue d’éliminer ces contenus embarrassants.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentOpel : la nouvelle Astra en détails
Article suivantOffice pour Windows : un plug-in pour accéder directement à Google Drive

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here