Microsoft vs Dell : accord de partage de leur propriété intellectuelle

À l’instar d’autres constructeurs, Dell a conclu un accord financier pour utiliser certains brevets de Microsoft. Aussi étrange que cela puisse paraitre, la réciproque est également prévue par cet accord.

Il est habituel pour Microsoft de trouver des accords financiers avec les constructeurs qui utilisent ses brevets. C’est par exemple le cas de Samsung, HTC ou encore LG. Typiquement, ce sont des brevets pour ActiveSync qui sont concernés.

Désormais, Dell s’alignera sur les autres sociétés pour reverser des royalties à Microsoft pour tous ses appareils fonctionnant sous Android et Chrome OS, ce qui comprend également les Chromebook.

Cela ne date pas d’aujourd’hui que Microsoft s’attaque aux fabricants utilisant les systèmes d’exploitation de Google. Les faits qu’ils acceptent de payer des royalties à la firme de Redmond leur permettront d’éviter d’éventuelles poursuites pour violations de brevets au sujet de certains éléments d’Android.

Si cette partie de l’accord est relativement sans surprise, la réciproque laisse beaucoup plus songeur. En effet, l’accord entre Microsoft et Dell prévoit aussi que l’éditeur californien reverse des royalties au constructeur au sujet de brevets utilisés par la Xbox One. Rien n’est vraiment expliqué à ce sujet, il est juste précisé que « Microsoft devra examiner la possibilité de mettre en place un accord ».

Comme cela concerne la Xbox One, il est possible que Dell décide de prochainement se positionner dans le monde du jeu en proposant des accessoires ou composants pour la console de jeu de Microsoft, ce qui expliquerait cet accord.

Accord de licence entre Microsoft et Dell
Accord de licence entre Microsoft et Dell

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité