Microsoft Windows : la fin du bouton « Démarrer » ?

Les jours sont comptés pour le menu Windows démarrer qui disparaîtra avec l’interface Metro de Windows 8.

La popularité de la fonction « épingler » sur la barre des tâches arrivée avec Windows 7 a sonné le glas de l’existence du bouton « Démarrer » datant de Windows 95. En effet, avec l’interface Metro de Windows 8 présenté en février dernier, ce bouton sera supprimé.

Cette suppression avait fait grand bruit lors de son annonce, mais Microsoft avait motivé sa décision par le fait que ses utilisateurs avaient tout simplement cessé de l’utiliser.

Interrogé par le site PCpro, un cadre de Microsoft revient sur le sujet. « Nous avons observé la tendance dans Windows 7. Les gens ont commencé à se familiariser, en épinglant les applications sur la barre de menu. Ils épinglent désormais comme des fous. L’utilisation du Menu Démarrer a chuté drastiquement et devenait inutile. Cela nous a amené à une réflexion : que pouvons-nous faire pour le raviver, pour lui donner une nouvelle identité un nouveau pouvoir ? », a expliqué Chaitanya Sareen. « En tant qu’utilisateur de la version de bureau, j’épingle le navigateur Explorer sur la barre des tâches, peu importe mes applications, argumente encore le salarié de Microsoft. Je n’ai plus besoin d’aller si souvent à la barre de menu. Et, en fin de compte, vous ne pouvez pas faire mieux que la barre des tâches ».

Dans la même idée, Microsoft table également sur le fait que les utilisateurs vont recourir de plus en plus souvent aux touches de raccourcis pour ouvrir les applications. « Appuyez sur la touche Windows et 1 et vous êtes déjà dans Internet Explorer, si IE est le premier élément épinglé à votre barre des tâches », rappelle Chaitanya Sareen.

Toutes ces explications n’empêcheront certainement pas, lors de la sortie de Windows 8 et de son interface Metro à la fin de l’année, certains habitués de Windows d’être déboussolés…

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAssistant vocal : Apple Siri moins bon que Google Voice Search
Article suivantMicrosoft : possible fraude fiscale en France

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here