Accueil » Technologie » Migrer vers le Cloud par sécurité

Migrer vers le Cloud par sécurité

Alors qu’on utilise déjà le Cloud Computing, faut-il migrer vers le Cloud ? Oui : pour les possibilités et la sécurité.

Avoir fait le pas du Cloud Coumputing est un premier pas vers la dématérialisation de sa propre infrastructure. Aller vers le Cloud serait un pas supplémentaire qui ouvre une nouvelle dimension à la gestion des ressources informatiques en s’affranchissant de toute barrière physique : plus de limite en terme de CPU, plus de limite en terme de stockage, plus de limite en terme de bande passante, etc. Alors que les données sont critiques, cette migration peut faire peur.

En fait, cette migration ouvre des portes en termes de possibilités et ferme d’autres en termes de sécurité.

En effet, alors que de très nombreuses entreprises ont éduqué leurs employés pour qu’ils ne divulguent plus leurs identifiants en réponse à un e-mail ou à un coup de téléphone d’un soi-disant collègue, la sécurité s’est grandement améliorée même si les hackers vont toujours trouver des solutions pour tenter de mettre la main sur vos précieuses données.

Ce qu’il est important de savoir, c’est que les plateformes proposant du Cloud ont fait de la sécurité une priorité en améliorant le cryptage, en repérant les attaques, etc., bref en renforçant drastiquement la sécurité pour que les pirates ne puissent plus accéder aux données personnelles des utilisateurs.

C’est pour cette raison que de nombreuses entreprises considèrent désormais que le passage du Cloud Computing au Cloud est un moyen de renforcer leurs méthodes de sécurité. Dès lors, la question qui se pose est : pourquoi pas vous ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

Ça pourrait vous intéresser

Après avoir été isolé pendant un an pour simuler un séjour sur Mars, le Français Cyprien Verseux a retrouvé l'air libre

1,7 million d’utilisateurs d’Opera Sync doivent changer leur mot de passe

C’est parce que ses serveurs ont été compromis par une attaque qu’Opera a réinitialisé les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *