Miraculé après avoir eu un clou dans la tête !

Par accident, un homme s’est retrouvé avec un clou dans la tête. Il s’agit d’un véritable miraculé vu qu’il n’a eu aucune séquelle.

Cet accident très particulier s’est déroulé il y a deux ans, mais le cas vient d’être relaté dans la revue médicale New England Journal of Medicine.

Alors qu’un jardinier était en train de passer la débroussailleuse, son engin a malencontreusement heurté un clou. Ce clou d’une longueur de 8 cm s’est retrouvé enfoncé dans la cavité oculaire droite de l’homme, pratiquement à atteindre l’œil gauche et le cerveau.

La bonne nouvelle était est que le clou n’avait pas transpercé l’œil. Par contre, il était très proche de l’artère principale qui fournit le sang au cerveau.

Craignant une hémorragie qui pourrait endommager l’autre œil et/ou le cerveau, voir provoquer une issue fatale pour l’homme, trois chirurgiens se sont mobilisés pour l’opération : un se tenait prêt à opérer le cerveau, un autre la nuque, alors que le troisième devait enlever le clou.

Une fois le clou ôté, il n’y a pas eu d’hémorragie. Suite à l’intervention, le patient s’est réveillé et a été autorisé à rentrer chez lui avec simplement une prescription pour des antibiotiques. Deux mois après l’accident, le patient avait entièrement récupéré ses capacités visuelles.

Si cet homme n’est pas un miraculé, comment faudrait-il le qualifier ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLe poisson-lune a l’avantage d’avoir le sang chaud !
Article suivantApple Watch : victime d’une faille de sécurité majeure

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here