Mission E : Porsche présente un concept pour rivaliser avec Tesla

100% électrique, la Mission E de Porsche n’est qu’un concept pour l’instant. Le message est néanmoins clair : il ‘s’agit de rivaliser avec les luxueuses voitures électriques de Tesla.

C’est en présentant la Mission E lors du Salon de Francfort que Porsche contre-attaque à l’arrivée de Tesla sur le segment des voitures de luxe. Cette berline, pour le moment au stade de concept, est 100% électrique.

Des performances incroyables

Cette Mission E possède bien évidemment les courbes caractéristiques de Porsche. Et bien qu’il s’agisse d’une voiture électrique, les performances sont au rendez-vous.

Porsche annonce en effet une puissance de plus de 600 chevaux (44 kW), et une autonomie de plus de 500 km. Question accélération, il faudra s’accrocher vu que le bolide passe de 0 à 100 km/h en moins de 3,5 secondes !

Comparativement, seul le modèle S P85D de Tesla affiche de meilleures performances avec une puissance de 700 chevaux pour une accélération de 0 à 100km/h en 2,8 secondes.

De l’innovation pour réduire le temps de charge

Les voitures électriques opèrent généralement à 400 volts. Ce n’est pas le cas de la Mission E qui travaille avec du 800 volts.

Ce choix technologique permet au bolide de Porsche d’être rechargé à 80% de sa capacité en seulement 15 minutes alors qu’il faut compter une quarantaine de minutes pour arriver au même résultat avec la recharge rapide de Tesla.

« Porsche est un précurseur en utilisant pour la première fois une technologie à 800 volts. C’est deux fois plus que les voitures électriques de nos jours qui opèrent à 400 volts, avec à la clé plusieurs avantages. Cela permet de réduire non seulement le temps de charge, mais aussi le poids, car le transport énergétique peut se faire avec moins de câblage », explique le constructeur automobile allemand.

Une Porsche reste une Porsche

Bien que cette Mission E ne soit pour le moment qu’un concept, ce modèle n’en est pas moins une Porsche. De fait, ce sont des matières nobles et modernes qui ont bien évidemment été privilégiées : acier, aluminium et fibres de carbone.

Avec un tableau de bord totalement virtuel, l’intérieur est plutôt futuriste. On note des écrans OLED inclinables pour s’adapter automatiquement à la position des passagers, ou un système de détection des mouvements oculaires qui permet au conducteur de naviguer à travers les instruments rien qu’en focalisant son regard.

Cette Porsche ne possède par ailleurs pas de rétroviseurs. Ils ont été remplacés par deux écrans placés dans les coins droit et gauche du pare-brise.

Cette Mission E fait rêver. Il ne reste plus qu’à patienter en attendant que Porsche finalise un modèle commercial. S’il est dans la même veine que ce concept, il promet d’être ravageur.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLes 10 applications qui vont changer votre manière d’utiliser Gmail
Article suivantConcurrence déloyale : la Russie condamne Android

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here