Mission Red Dragon 2018 : Elon Musk veut coloniser Mars !

L’objectif ultime du milliardaire multientrepreneur Elon Musk est de coloniser la planète rouge, il s’est donné comme horizon les années 2030 et compte déjà se lancer dans cette mission en envoyant une capsule vide vers Mars en 2018.

SpaceX lancera Dragon 2 vers Mars en 2018

« Nous prévoyons d’envoyer Dragon vers Mars dès 2018 », annonçait SpaceX, société aérospatiale d’Elon Musk jeudi dernier, le 28 avril sur Twitter. Une première version de la capsule Dragon a déjà été créée par SpaceX et est opérationnelle dans le transport de fret à la Station Spatiale Internationale pour le compte de la NASA, dans le cadre d’un contrat avec cette dernière qui s’élève à 2 milliards de dollars. Une version améliorée nommée Dragon 2 sera donc développée pour « pouvoir se poser partout dans le système solaire », ambitionne Elon Musk. La mission Red Dragon sera le premier essai de vol vers Mars et aura lieu en 2018. Il s’agira toutefois d’une capsule vide puisqu’un voyage qui dépasse l’axe Terre-Lune ne serait pas agréable pour d’éventuels astronautes selon Elon Musk.

La NASA promet son soutien technique à Dragon 2

Plus de détails seront transmis par la société de Musk concernant le projet « Mars Colonial Transporter » qui englobe la mission Red Dragon et dont l’ambition apparait clairement dans son titre. On sait déjà que Dragon 2 a la taille d’un véhicule 4X4, que la NASA a promis son soutien technique pour ce premier vol et que plus d’informations seront révélées en septembre, à l’occasion de la conférence astronomique internationale à Guadalajara, au Mexique.

Elon Musk, un entrepreneur très ambitieux

Dire d’Elon Musk que c’est un entrepreneur ambitieux est un euphémisme. Il a fondé Tesla Motors, maintenant leader sur le marché des voitures électriques et PayPal qui est maintenant détenu par eBay était son initiative. Il s’aventure maintenant dans le secteur des explorations spatiales et plus précisément dans le développement du tourisme de l’espace. SpaceX, qu’il a créé en 2002, brille déjà dans ce secteur grâce à deux réussites notamment : les deux atterrissages du premier étage de la fusée Falcon 9. Un exploit qui signe le début d’une nouvelle ère dans l’exploration de l’espace puisque la réutilisation desdits engins permettra une réelle baisse des coûts et donc un plus grand accès au tourisme spatial. C’est également une version plus lourde de Falcon 9 qui sera utilisée pour envoyer Dragon 2.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLa croissance en France s’accélère, mais reste en deçà de la zone euro
Article suivantEt si l’œil bionique n’était pas de Google, mais de Sony ?
Avec des parents scientifiques, j'ai été bercée depuis mon plus jeune âge dans domaines de compétence qui me dépassaient complètement. Bien qu'ayant choisi une carrière de journaliste, je me suis naturellement toujours retrouvée à parler de ce genre de sujets. Les thèmes qui me passionnent le plus ? La physique par mon père, la biologie pas ma mère. Mais je l'avoue, je suis loin d'être aussi compétente qu'eux. Après avoir roulé ma bosse en travaillant pour diverses publications, je me suis retrouvée à écrire pour des sites internet. Je trouve que cette approche du journalisme colle plus à l'ère du temps.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here