Mission Rosetta : Philae a le sommeil profond

Malgré toutes les tentatives de prises de contact faites par la sonde Rosetta, le robot Philae n’a toujours pas répondu.

Après son atterrissage mouvementé sur la comète Tchouri, le robot Philae s’est endormi dans l’attente de jours meilleurs, notamment plus ensoleillés pour pouvoir recharger ses batteries solaires. Estimant que la comète pourrait s’être déjà suffisamment rapprochée du Soleil afin de donner de meilleures conditions à Philae, l’Agence spatiale européenne (ESA) a demandé à Rosetta d’essayer de reprendre contact avec l’atterrisseur.

Après plusieurs jours de tentatives, le robot n’a malheureusement toujours pas répondu, comme quoi il a le soleil très profond. Alors que la sonde a essayé de prendre contact entre le 12 et le 20 mars, l’agence spatiale allemande DLR explique dans un communiqué qu’« Il fait peut-être encore trop froid sur la comète. Peut-être que le robot n’a pas encore assez de puissance pour envoyer un signal ».

« Il s’agissait d’une tentative précoce. Nous allons répéter ce processus jusqu’à ce que nous recevions une réponse de Philae. Nous devons être patients », a déclaré Stephan Ulamec, le responsable de l’atterrisseur.

Pour rappel, pour sortir de son sommeil, Philae a besoin d’une température interne supérieure à -45 degrés Celsius et d’au moins 5 watts de puissance pour se rallumer automatiquement. Tant qu’il n’est pas capable de générer 19 watts de puissance, il ne sera pas capable d’envoyer de signe de vie à la Terre via la sonde.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité