Mobilité : les phablettes cartonnent

Alors qu’elles ne représentaient que 6,2% des ventes au quatrième trimestre 2013, les phablettes ont représenté 12,8% des appareils mobiles vendus dans le monde au dernier trimestre 2014.

Une baisse des prix conjuguée à une consommation en hase de l’internet mobile ont relancé le cycle de croissance du marché des smartphones. Ce sont les phablettes, ces smartphones de plus de 5 ,5 pouces, qui profitent le plus de ce regain de forme du marché.

Selon l’étude internationale de l’Institut GfK, ces terminaux à mi-chemin entre le smartphone et la tablette ont représenté 12,8% des ventes mondiales au dernier trimestre 2014 contre seulement 6,2% une année auparavant.

Plus précisément, les phablettes représentent 17,5% des appareils vendus dans la région Asie Pacifique, 11,1% au Moyen-Orient, 6,4% en Europe, 5,5% en Afrique et 1,9% en Amérique Latine. Ces derniers chiffres sont plus bas, ce qui n’empêche pas une forte progression sur ces marchés vu les phablettes ne représentaient que 6,2% des ventes au Moyen-Orient au quatrième trimestre 2013, 3% en Europe, 4,4% en Afrique et 0,4% en Amérique Latine.

« Dans ce contexte, le marché français a écoulé plus de 1,5 million de phablettes en 2014, dont plus de la moitié uniquement sur le dernier trimestre Q4 ! Les taux de croissance restent supérieurs à la moyenne européenne avec des quantités qui ont doublé au cours de l’année 2014 », fait remarquer Michael Mathieu, le Directeur des marchés de l’image et de la téléphonie chez GfK.

« Les consommateurs commencent à s’orienter vers les phablettes plutôt que sur des formats de smartphones standards. Cette tendance va continuer en 2015 pour deux raisons. Premièrement, l’attractivité pour un terminal mobile hybride est particulièrement forte dans les marchés émergents où les consommateurs peuvent maintenant faire un choix entre un smartphone de base ou avec les possibilités d’une tablette, pour pratiquement le même prix. Deuxièmement, une tarification plus accessible se présente sur le marché, avec un certain nombre de modèles qui sont disponibles en dessous des 150 dollars », commente Arndt Polifke, le Directeur du marché mondial de la Téléphonie chez GfK, ce qui sont des conditions favorables pour un décollage des ventes.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentDe la V40 au XC90, toutes les futures Volvo adopteront l’hybride
Article suivantFrance : un Nexus Player qui aura de la peine à convaincre

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here