Monaco Telecom : l’ultra-haut débit mobile pour la Principauté

Parce que la clientèle de la Principauté est exigeante, mais parce qu’elle consomme aussi beaucoup, Monaco Telecom compte lui offrir le meilleur, comme de la 4G++.

Monaco est si proche de la France que l’on pourrait croire que les habitudes des uns sont similaires à celles des autres. En fait : pas du tout !

En matière de communication mobile, le revenu moyen par abonné s’élève à 16 euros dans l’Hexagone alors qu’il est de 86 euros dans la Principauté. Le constat est identique au sujet de l’utilisation du data qui est de 1,5 Go par mois à Monaco alors qu’elle n’est que de 600 Mo en France.

En fait, comme l’explique Martin Péronnet, le directeur général de Monaco Telecom, « On a une clientèle premium, internationale, qui consomme de gros volumes de data et communique beaucoup à l’étranger ».

Satisfaire la clientèle avec la technologie

Pour l’opérateur Monaco Telecom, racheté par Xavier Niel l’année dernière, il s’agit de satisfaire au mieux sa clientèle. C’est ainsi que son directeur déclare : « Compte tenu de la densité de population et des usages importants en mobilité, nous devons déployer ce qui se fait de mieux en termes de technologie pour offrir le plus de débit possible ».

C’est dans cette logique que, la semaine dernière, Monaco Telecom a réussi à atteindre un débit de 360 Mbits/s sur un débit théorique de 450 Mbits/s, ce qui est tout simplement un débit encore jamais vu en Europe. Ce n’est bien évidemment pas avec de la 4G classique, qui a un débit de 30 à 60 Mbits/s, que cette performance a été obtenue.

En fait, avec son partenaire Huawei, c’est de la 4G++ qui est arrivée dans la Principauté, une technologie aussi appelée « ultra-haut débit mobile ».

Est-ce que Monaco Telecom est un laboratoire pour Free ?

Vu que Xavier Niel chapeaute aussi bien Monaco Telecom que Free, on peut s’attendre à ce que les progrès fait dans une entreprise profitent à l’autre. Vu que la 4G++ consiste en l’agrégation de trois bandes de fréquences différentes pour obtenir davantage de débit, il faudra tout de même que l’opérateur français dispose des fréquences en question avant de pouvoir déployer une telle technologie dans l’Hexagone.

Une chose est néanmoins sûre et certaine, Xavier Niel sera forcément attentif sur tous les fronts pour en faire profiter tout son empire.

Détail important, même si la 4G++ arrive à Monaco, aucun smartphone n’est pour le moment capable de l’utiliser.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédent23 800 chômeurs de moins que fin août : baisse du chômage inédite en France
Article suivantFacebook refuse de supprimer les photos de son meurtrier

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here