Un Mondial 2016 de Paris placé sous le signe des voitures électriques

À l’image de l’annonce de la nouvelle Renault Zoé, le prochain Mondial 2016 de Paris sera clairement placé sous le signe des voitures électriques.

C’est du 1er au 16 octobre que Paris vibrera au rythme de l’automobile avec le Mondial 2016. Ce rendez-vous sera l’occasion de découvrir de nombreuses nouveautés. Ce qui semble d’ores et déjà certain, c’est que l’édition de cette année sera placée sous le signe des voitures électriques.

Pour s’en convaincre, il suffit de se référer à l’annonce faite par Renault au début des journées de presse. La nouvelle Zoé dispose désormais d’une autonomie de 400 km, soit le double par rapport à maintenant. « C’est une vraie percée », affirme Eric Feunteun, le responsable du programme électrique de Renault. « Grâce à cette innovation, nous allons à nouveau être en avance sur le reste du marché », assure-t-il.

Chevrolet Bolt

Au-delà de cette annonce, il faut aussi voir que l’autonomie de la nouvelle Ampera-e, la version européenne de la Chevrolet Bolt, a également été poussée à 400 km. Il ne faut pas oublier non plus que Tesla a récemment annoncé une autonomie de 500 km pour sa berline Model S, voir même 600 km.

Ampera-e

Volkswagen va aussi profiter du salon parisien pour y présenter un prototype I.D. Concept 100 % électrique capable de rouler jusqu’à 600 km avec une seule charge. « Le groupe Volkswagen va développer et construire plus de 30 nouveaux véhicules électriques en plus d’ici à 2025 », a d’ailleurs indiqué Matthias Müller, le patron du groupe allemand.

Volkswagen Concept ID

« En 2020, une autonomie de 500 km va devenir la norme. Ceux qui feront moins bien seront pénalisés », prédit Ferdinand Dudenhöffer, un expert automobile allemand. Les annonces faites à Paris préfigurent donc l’avenir de l’automobile électrique. C’est une des raisons pour laquelle le Mondial 2016 sera placé sous le signe des voitures électriques.

Une autre raison est que les voitures électriques séduisent de plus en plus de Français. Bien que représentant que 1,07 % du marché à l’heure actuelle, les ventes de voitures électriques en France ont presque triplé en volume. D’ailleurs, quelque 35 % des Français se disent prêts à acheter une voiture électrique.

Il faut aussi noter que l’Hexagone s’adapte aux voitures électriques avec 14 240 bornes de recharge en accès public à la fin août, soit une hausse de 42 % sur les huit derniers mois.

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 2]
PARTAGER
Article précédentJeep : le Compass boude le Mondial de l’Automobile de Paris
Article suivantLes solutions phares d’Adobe passent sur Microsoft Azure
Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j'ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l'information et l'actualité. De fil en aiguille, j'ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l'amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m'intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l'univers, ce qui s'est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l'impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l'impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here