Montre et lunette connectée : Microsoft compte se lancer dans la bataille

De l’aveu même de Steve Ballmer, Microsoft a raté le virage de la mobilité. Alors que la bataille des terminaux prêt-à-porter commence à peine, la firme de Redmond ne compte pas répéter son erreur.

Avec les Google Glass ou la Samsung Galaxy Gear, la bataille des terminaux prêt-à-porter a véritablement débuté, une bataille qui va se focaliser sur les périphériques portables de type montre, lunettes, ou autres…

Ayant déjà raté le virage de la mobilité, de l’aveu même de Steve Ballmer, Microsoft ne compte pas répéter son erreur avec les terminaux prêt-à-porter. C’est pour cette raison que l’éditeur de Redmond serait en pourparlers avec la société Osterhout Design Group pour racheter son portfolio de brevets. Les quelque 140 brevets concernés seraient tous en rapport avec des technologies liées aux périphériques portables.

Cette transaction pourrait se monter à 200 millions de dollars, mais d’autres intervenants seraient aussi sur les rangs, à commencer par Google, LG et Samsung. La bataille des terminaux prêt-à-porter commence à peine, mais elle semble déjà à son paroxysme, en coulisse en tout cas. Reste à savoir comment elle va se traduire au niveau des produits, le seul véritable intérêt des clients que nous sommes.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentRéseaux sociaux : la face cachée de votre présence sur le net
Article suivantBlackBerry : qu’arrivera-t-il après son rachat ?
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here