Moovit boucle un tour de table de 50 millions de dollars

Moovit, qui propose une application affichant les trajets en transports en commun en temps réel, vient de lever 50 millions de dollars.

Nir Erez, Roy Bick et Yaron Evron sont les trois entrepreneurs qui sont à l’origine de Moovit. Société à l’origine israélienne, elle a récemment déménagé son siège à San Francisco tout en conservant son centre de recherche et développement en Israël.

Cette société est connue pour son application qui affiche les trajets en transports en commun en temps réel. Celle-ci compte déjà plus de 15 millions d’utilisateurs actifs à travers le monde et progresse en moyenne d’un million par mois. À l’heure actuelle, l’application couvre 500 villes dans 50 pays.

Moovit vient de boucler un tour de table mené par Nokia Growth Partners, le fonds d’investissement du fabricant finlandais. Celui-ci a permis à la start-up de lever 50 millions de dollars auprès de plusieurs nouveaux investisseurs, notamment des fonds du constructeur automobile BMW Ventures, de Vaizra Investments, et des Français Keolis et Groupe Arnault, alors que les actionnaires historiques (les fonds BRM Capital, Gemini Partners et Sequoia Capital) ont aussi réinvesti.

L’entrée de Keolis au capital de Moovit n’est pas une surprise vu que les deux entreprises sont en partenariat. C’est par ce biais que le groupe de transports Keolis propose l’application Moovit à ses usagers à Bordeaux et prochainement dans d’autres villes clientes de Keolis.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentDe l’exercice pour vaincre le syndrome de fatigue chronique
Article suivantGoogle ne corrigera pas une faille d’Android 4.3

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here