Moteur de recherche : nouvelle interface pour Qwant

Le moteur de recherche Qwant vient de révéler sa nouvelle interface, un nouveau design moderne et épuré qui est encore en version bêta.

La pertinence des résultats est la clé de la réussite pour un moteur de recherche. Mais d’autres critères entrent aussi en ligne de compte : le temps de chargement, la qualité de l’interface, les services complémentaires, etc. C’est dans cette logique que Qwant a présenté la nouvelle interface de son moteur de recherche.

Moderne et épurée, mais aussi plus ergonomique, cette interface 2015 en est encore qu’au statut bêta. Cela signifie qu’elle va encore évoluer jusqu’à sa version finale, notamment en incluant de nouvelles fonctionnalités.

Cette nouvelle version permet déjà de découvrir de nombreux changements. « Nous avons renforcé la page d’accueil, amélioré la pertinence des résultats et épuré les colonnes », explique le moteur de recherche. « Nos équipes ont travaillé à la lisibilité de l’information et à l’ergonomie générale du site ». C’est ainsi que la colonne shopping migre dans la barre verticale, que l’actualité s’appuie sur encore plus de sources d’information et que le défilement infini fait son apparition.

Au niveau visuel, Qwant adopte le « responsive design », ce qui signifie que l’interface s’adapte à la taille de l’écran, que cela soit en modifiant les dimensions de la fenêtre ou en l’utilisant sur une tablette ou un smartphone.

Lors d’une recherche, des options de tri sont disponibles dans la barre latérale. Via les onglets dédiés à l’actualité, aux réseaux sociaux, aux images, aux vidéos et au shopping, ces rubriques sont facilement accessibles. Le dernier onglet, baptisé « Carnets », regroupe des contenus classés par thématique, par exemple les technologies militaires, Marvel, l’écoconstruction, le respect de la vie privée, les humoristes, l’économie mondiale, le sport, etc.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentWWDC 2015 : l’avenir d’OS X et iOS révélé le 8 juin 2015
Article suivantDe la V40 au XC90, toutes les futures Volvo adopteront l’hybride

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here